Forum des leaders de cybercentres communautaire du Maghreb

L'entrèe de la salle de conférence du TLF Maghreb 2009

Du 28 au 29 Octobre s’est tenu au Maroc le Forum des Leaders de Telecentre du Maghreb.  Ayant été lauréat de la compétition « Meilleur Blog » sur la plateforme francophone de telecentre.org, j’ai été invité à prendre part ce forum. Dans cet article j’ai pour objectif de vous faire vivre le Forum comme si vous y étiez. Le forum s’est déroulé dans l’enceinte très accueillant du Centre de formation et de renforcement des capacités.

Les participants du forum (TLF du Maghreb)

J’ai quitté le Burkina Faso 4 jours avant le début du forum pour faire connaissance avec la ville (Rabat ) et les personnes qui allaient m’accueillir (L. SESSOU; M. MAYANJA; K. KASEEM; M. DRISSI, ISLAM; S. ZANFOUKH; S. LADHAM; H. BESBES …).

Le 28 Octobre à 8h, les leaders conviés à ce forum étaient là, prêts à consolider les acquits et à insuffler une nouvelle dynamique aux télécentres du Maghreb. Deux jours durant ces leaders ont utilisé des techniques d’échanges et de partages d’expérience pour atteindre leur objectif louable: faire des télécentres du Maghreb des outils de développement communautaire.

Présentation de telecentre.org par Karim Kaseem

Le premier jour du forum s’est déroulé comme suit:

D’entrée de jeu nous avons procédé à une séance de présentation. Il y avait une trentaine de leaders provenant de sept (7) pays ( Algérie; Benin; Burkina Faso; Canada; Égypte; Tunisie et le Maroc)

Après ces échanges de politesses, les leaders se sont réunis en groupe pour partager leur expérience. Chaque groupe devait relater les meilleures expériences ou pratiques qu’il a recensées. Les groupes se sont constitués par nationalité de sorte à permettre à chaque pays de faire part de ses meilleures expériences pour le plus grand bonheur des autres pays. J’ai participé à cette opération « du donner et du recevoir » dans un groupe que je pourrais aisément qualifier d’international. En effet, quatre (4) nationalités constituaient mon groupe, le Benin représenté dignement par mon très cher ami Léonce SESSOU, Meddie MAYANJA du Canada, Ada FISHTA et Ahmed BADAWI de l’Egypte.

Groupe de partage des expériences

Groupe de partage des expériences

Groupe de la Tunisie et de l’Algérie:

Groupe de la Tunisie et de l'Algérie:

Groupe du Maroc

Groupe du Maroc

Les échanges menés avec les leaders de mon groupe et les présentations des autres groupes m’ont permis d’accumuler un certains nombre de bonnes pratiques dans le domaine des telecentres. Les pratiques à succès qui on retenu mon attention sont entre autres:

  • ICT Buses (Bus de Technologie de l’information et de la communication) au Rwanda. Ce sont des bus équipés de technologies de l’information et de la communication (ordinateurs, téléphones, internet…) au bord desquels les populations des zones qu’ils traversent peuvent accéder à ces outils TIC.
  • M-Pesa au Kenya: Juste un téléphone portable pour envoyer et recevoir de l’argent partout dans le pays et en Grande Bretagne.
  • Guichet de délivrance de documents administratifs (acte de naissance…) au Maroc, c’est une très bonne expérience de e-gouvernance.

L’expérience du Burkina Faso en matière de cybercentres communautaires (RECYCOM) et d’associations (YAM PUKRI) œuvrant dans le domaine de TIC dont j’étais l’ambassadeur à été longuement exposé.

  • RECYCOM Le réseau des cybercentres communautaires du Burkina est né de la volonté des gestionnaires des centres d’accès communautaires à l’information, ayant décidé de s’unir pour une meilleure utilisation des TICs pour booster le développement local. Le réseau a débuté ses activités depuis 2006 sous le couvert de l’Association Yam Pukri à travers son programme Burkina-NTIC.

Page d'accueil du site web de RECYCOM

  • YAM PUKRI: est une association spécialisée dans la formation, l’information et les conseils en nouvelles technologies. Elle existe depuis 1998 au Burkina Faso et entreprend de nombreuses activités.

Page d'accueil du site web de YAM-PUKRI

Après ces instants de partage d’expériences et de bonne pratiques les participants au TLFM 2009, ont décidé de définir un concept clé à savoir: « TELECENTRE ». Pour cette opération de conceptualisation les leaders se sont regroupés à 5; 6. Après 45minutes d’échange chaque groupe à présenté sa définition du TELECENTRE. Toutes les définitions convergeaient vers un seul point: « LE TELECENTRE EST UN OUTIL DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE » et sa mise en place nécessite une prise en compte des besoins de la communauté dans laquelle elle s’implante.

Définition de "TELECENTRE"

Les Leaders ont clôturé cette première journée du forum par un cercle d’échange.

Grand cercle d'échange avec tous les participants

Grand cercle d'échange avec tous les participants

Publicités

À propos de Mahamadi ROUAMBA

Je suis consultant en innovation technologique et sociale pour le développement, Directeur de la start-up TICanalyse 01 et fondateur de l'incubateur de start-up Beoogo Lab.

Publié le 17 mai 2010, dans Uncategorized, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laissez nous un commentaire, merci d'avance!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s